ECOLO
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Deux conseils pour le prix d'un

Le conseil communal de ce lundi 24 février serait resté un conseil ordinaire si les conseillers s'en étaient tenus à l'ordre du jour... Mais l'actualité électorale s'est invitée... Et la presse de ne faire presque écho qu'à cette "actualité"-là!

Je commencerai donc par évoquer ces digressions. Et commençons par la deuxième.
Le PTB a déposé une motion demandant au gouvernement de changer dans ces derniers mois de pouvoir de politique en matière de réforme des allocations d'insertion... ECOLO ne peut que soutenir une telle idée mais est sans illusion sur sa chance d'aboutir à un consensus en conseil communal. Par un tour de passe-passe dont il devient coutumier le PS a repris l'analyse du PTB pour faire voter par tout le conseil - sauf le MR - une motion demandant une prise en compte d'une autre politique chômage dans les programmes des partis et ... après le 25 mai.

Ecolo expert reconnu

Et d'abord, il y eut le CDH ... Et son projet de la Louvière-la-Neuve...Yves Drugmand profitera de la mise au vote de l’avis du conseil concernant le SDER (schéma de développement de l'espace régional) pour évoquer le projet CDH de construire une nouvelle ville de 10.000 habitants sur des terrains aujourd'hui viabilisés pour des activités industrielles, proches à la fois du canal, du chemin de fer et de l'autoroute.
Problème pour Yves Drugmand : faire rentrer ce projet pharaonique qui demande au départ au moins un milliard 500 millions d'euros dans le schéma de développement de la ville qui justement va à l'encontre d'une approche technocratique de l'aménagement du territoire... Envisager une "ville nouvelle" pourrait être un bel exercice intellectuel. Mais il suffit d'examiner une vue aérienne de la Louvière pour se rendre compte que de nombreux espaces restent à urbaniser dans nos murs... Citons-en quelques-uns: l'espace derrière Bouvy et le Point d'Eau, la friche Boch, l'espace entre la rue de Belle Vue et la rue de Bouvy... pour n'évoquer que l'ancienne commune de la Louvière. Et où développer un parc industriel alors ? Si ce n'est justement sur l'espace idéalement situé près des voies de communication...
On l’imagine. Le projet a donné lieu à un débat stérile particulièrement chargé de noms d'oiseaux entre le MR et le CDH, et où Maître Gobert a même sollicité l'avis de notre chef de groupe, Muriel Hanot! Tout arrive! Reconnaissons au passage que l'expertise ECOLO en matière d'aménagement du territoire est implicitement reconnue.

Et le conseil ordinaire ? Et bien comme d'habitude, il s'est concentré sur les remarques ECOLO. Nos conseillers sont-ils encore les seuls à préparer le conseil ? Grégory Cardarelli est intervenu à deux reprises pour souligner et appuyer des politiques plus soucieuses de l'environnement. D'abord en soutenant le SDER dont les orientations permettent de limiter l'étalement de l'urbanisation, de renforcer la mobilité alternative par bus et tram et d'ainsi donner un nouveau sens au vivre ensemble dans la 5ème ville de Wallonie. Une unanimité se réjouira de la prise en compte implicite par le SDER d'une région du Centre... Plus concrètement Grégory Cardarelli interrogera l'échevin Jean Godin sur le rapport de la conseillère en énergie de La Louvière. Certes la ville a mené quelques actions mais la question de l'isolation et de l'utilisation de moyens de chauffage économes en énergie n'est pas encore un réflexe, Ecolo veillera à ce que cela le devienne notamment pour les économies qu'une politique proactive en ces matières engendre.
Suivront quelques "petits" dossiers de stationnement ou autres, petits dossiers qui néanmoins participent du confort de quelques citoyens...

Le fait du prince (Gobert)

Et les questions d'actualité? Le grand maître des cérémonies ne respectera évidemment pas les règles qu'il a lui-même édictées. Tous ont pu voir que Muriel Hanot a été la première à solliciter la faveur (devant le fait du prince, je dois adapter mon vocabulaire et éviter le mot droit) de poser une question. Elle n'y aura pas (évidemment) droit! Mais magnanime le prince qui nous gouverne cèdera une faveur à notre conseiller Didier Cremer... A qui Muriel refilera sa question gênante! Où il sera question des retards et des problèmes de la filialisation du Point d'Eau ,votée en conseil et qui aurait dû être effective dès janvier... Le bourgmestre n'osera pas nier le problème et affirmera que tout rentrerait dans l'ordre incessamment sous peu en respectant les droits des travailleurs impliqués mais dont le statut est pour l'instant un peu flou.

Pas beaucoup d'intérêt pour les autres questions écrites et préparées pour passer la brosse à reluire. Le conseiller MR Christiaens permettra ainsi à son échevin Destrebecq de roucouler à propos des forains. Le prince Gobert pourra se mettre en valeur grâce aux "questions" des conseillères Roland et Boulangier... Et le CDH retrouvant des voies terre à terre et plus efficaces dénoncera un danger d'incendie dans des garnis de la rue des Houilleurs.

Michel Eggermont

Avec vous !
Ecolo La Louvière à vos côtés
Actu ECOLO
Remonter en haut de la page