ECOLO
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La fin du service de médiation : un retour en arrière pour les citoyens louviérois

La majorité louviéroise a ce lundi soir entériné sans scrupule la mort du service de médiation communale de La Louvière en mettant fin sur le champ au contrat de la médiatrice avec laquelle il n’a pu trouver un accord.
En votant le budget 2011, la majorité PS-MR de La Louvière avait inscrit dans ses mesures d’économie la suppression du poste de la médiatrice, en promettant une transition dans les six mois qui venaient vers le médiateur de la Région wallonne.

Cette transition est désormais impossible, la fermeture du service étant effective dès ce 1er mars. Les plaintes en cours resteront sans suite. Les futurs ex-plaignants trouveront désormais porte close.

Le groupe Ecolo de La Louvière dénonce la mise à mort pure et simple de ce service qui avait pourtant démontré toute son utilité ces dernières années. Si le service avait un coût, il avait aussi une plus-value pour le citoyen et pour la ville. Les nombreuses plaintes qui y étaient traitées (192 en 2010) ont très souvent permis de trouver des solutions constructives pour les plaignants mais également des améliorations notables du fonctionnement de l’administration.

Au moment où bonne gouvernance et écoute du citoyen sont au centre de toutes les politiques publiques, La Louvière régresse, enterrant cette ouverture au citoyen qui existait depuis 1999.

Ecolo déplore ce retour en arrière qui retire indépendance et transparence aux règlements à l’amiable des litiges entre administration et citoyen.

Les permanences sociales et les recours en justice ont de beaux jours devant eux à la Louvière!

Muriel Hanot
Chef de groupe Ecolo La Louvière

Avec vous !
Ecolo La Louvière à vos côtés
Actu ECOLO
Remonter en haut de la page