ECOLO
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Usage des subsides? Paul Furlan botte en touche

ASBL Progès
Les réponses du Ministre Furlan à la question de M. Saint-Amand sur l’affaire Progès étaient également fort attendues. Elles n’ont en fin de compte pas dérogé à la règle qui s’est peu à peu imposée à toutes les questions posées dans le cadre de cette affaire, à quelque niveau de pouvoir que ce soit : opacité et silence.

En effet, le ministre des Pouvoirs locaux a été particulièrement peu loquace sur le sujet. En quelques mots, il a préféré botter en toucher et renvoyer la patate chaude à ses collègues Demotte et Antoine. Son cabinet ne disposerait pas des informations qui concernent l’utilisation qui a été faite par la Ville de La Louvière d’un subside de 312.345,84 € versé en 2002 ! Argent qui figure toujours sur les comptes communaux alors qu’il avait été versé sur base de pièces justificatives attestées aussi bien par la ville que par la Région…

De même Monsieur Furlan qui confirme que son administration a sous la précédente mandature demandé que la Région wallonne soit associée à la transaction conclue entre la banque et la ville (une clause de la transaction prévoit que toutes les parties –administrateurs privés compris- doivent renoncer suite à l’accord à toute action quelle qu’elle soit contre la banque, la ville et la Région wallonne), afin de défendre l’intérêt général, semble indiquer que c’est pour des raisons budgétaires que la Région wallonne refuserait à ce jour de signer la transaction. La question qui subsiste est : pour quelles raisons budgétaires puisque le montant de la transaction (360.000 €) est assumé par la seule Ville de La Louvière…

Cette question, comme les autres, sera donc à nouveau posée par Monsieur Saint-Amand, au nom du groupe ECOLO, aux ministres Demotte et Antoine. Et, avec d’autant plus d’insistance que la justice semble désormais vouloir se saisir de l’affaire…

Site du parlement Wallon : L'asbl Progrès de La Louvière



Avec vous !
Ecolo La Louvière à vos côtés
Actu ECOLO
Remonter en haut de la page