ECOLO
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Affaire Progès : enfin une enquête au pénal !


La procédure au civil qui oppose depuis 2002 la banque Deltal Lloyd aux anciens administrateurs de Progès, à la ville de La Louvière et à la Région wallonne est suspendue le temps de l‘instruction au pénal de la plainte déposée par un ancien administrateur de l‘association. Suite à cette décision, la banque s’est également constituée partie civile. Il reste maintenant à la ville à se décider à le faire. Raison pour laquelle Ecolo a déposé un point au conseil communal de ce lundi 28 mars 2011 qui demande à la ville d‘enfin déposer plainte au pénal dans cette affaire. Il est en effet plus que temps de faire toute la clarté judiciaire dans ce dossier qui a englouti 50 millions FB de fonds européens sans parvenir à initier la moindre activité économique durable.

Pour rappel, Progès est une asbl louviéroise qui a bénéficié entre 1998 et 2001 des fonds européens Urban afin de développer des projets d’économie sociale. Le temps du financement, la machine a tourné à vide et l’asbl est tombée en faillite laissant une ardoise de près de 600.000 euros auprès de la banque qui avait préfinancé ses actions. Le Collège qui avait dénoncé les conventions avec l’asbl en août 2001 pour des actes de mauvaise gestion et des missions irréalisées n’a jamais souhaité déposer plainte contre les différents administrateurs.

Article dans le Vif


Reportage sur Antenne Centre


Un administrateur dépose plainte


Willy Taminiaux, ministre puis bourgmestre à l’époque des faits, témoigne


Article dans la Dernière Heure


Article dans la Nouvelle Gazette


Ecolo demande que la ville se constitue partie civile (voir point 11)

Avec vous !
Ecolo La Louvière à vos côtés
Actu ECOLO
Remonter en haut de la page