ecolo La Louvière devait s’exprimer dans le journal communal à propos du thème imposé “Décrocher la Lune”. Malheureusement, notre article a été par erreur coupé de moitié dans la publication que vous avez reçue dans votre boîte aux lettres. Voici donc le texte entier.

« Un miroir aux alouettes »

Encenser la majorité PS (avec son fidèle toutou le MR) pour l’organisation de multiples manifestations festives dont le 7ème « Décrocher la Lune » ou s’en prendre à sa politique populiste de distractions répétées ? Telles sont les possibilités laissées à l’auteur de ces lignes. Nous ne tomberons pas dans ce piège chez Ecolo.

Depuis de nombreuses années, nous avons essayé de mener une opposition constructive, en soulignant les efforts menés par la coalition sortante mais en soulignant et contestant ses éventuelles dérives.

Cette nouvelle édition de « Décrocher la Lune » présente un intérêt certain. Les habitants des différents quartiers de notre entité ont été invités à collaborer à l’élaboration du spectacle.

Les anciennes communes recevront la visite de plusieurs acteurs durant le mois d’août. Ce sera une sorte de répétition ou d’avant-première.

Le 29 septembre, l’opéra urbain pourra être admiré par un nombreux public. Des citoyens, des animateurs, des professionnels seront sur le devant de la scène.

Tout cela est très bien mais malheureusement a un coût, un sérieux coût ! Principalement subsidié par la Ville, c’est-à-dire par vous les habitants de La Louvière, il faudra songer à limiter les dépenses, à trouver d’autres sources de financement. Les aides ne sont pas éternelles et illimitées.

Parler d’une vitrine pour la ville, c’est un peu comme parler « de corde dans la maison d’un pendu » ! En effet, quand on voit le nombre de commerces fermés, ce n’est pas la vitrine d’un soir qui va relever l’attractivité de La Louvière.

Espérons que les autorités locales inviteront nos visiteurs à découvrir nos nombreux musées avant d’assister à la parade. Ils pourront voir autre chose que des cellules vides.

L’été (et la période pré-électorale) aura ou sera encore riche en animations diverses, du « pain et des jeux », mais nos problèmes quotidiens ne seront pour autant pas résolus.

Bonne fin de vacances à toutes et tous et n’oubliez-pas le 14 octobre de vous rendre dans vos bureaux de vote.

Jacques Lefrancq, chef de groupe Ecolo

Share This