Avec vous toutes et tous de la génération e, nous voulons…
Définir une stratégie économique intégrée; en pariant particulièrement sur certains secteurs d’activité se situant dans un cadre durable, respectueux de l’environnement, local et éthique
1. Réalisation d’un cadastre de ce qui existe et ce qui manque au cœur de nos localités, centre-ville et anciennes communes, en termes d’offre de services.
2. Dans ce cadre, poursuite et renforcement de la politique de mise à disposition de cellules commerciales à disposition de commerçants désireux de développer un projet innovant, manquant ou cohérent du point de vue de l’équilibre commercial et/ou attendu par la population.
3. Création d’une Agence Immobilière Commerciale prenant en charge, pour le compte de la commune et des propriétaires qui le souhaitent, la gestion de leurs bâtiments commerciaux.
4. Accompagnement des porteurs/euses de projets de développement local et durables en développant des couveuses
d’entreprises dans le centre-ville et dans les quartiers adéquats. Et en stimulant la mise sur pied de groupements d’employeurs.
5. Création/renforcement d’un environnement favorable et accueillant pour ces nouvelles initiatives économiques et citoyennes:néconomie du partage, production locale et circuit court, économie sociale et coopérative, etc:
  • -Renforcement de la présence de « tiers-lieux », des endroits qui ne sont ni la maison, ni le travail, mais lieux de mise en commun d’outils et de compétences propices à l’innovation sociale, comme c’est le cas de la Maison de l’entreprise. Ces lieux ont aussi un objectif de réduction des coûts, en particulier pour des activités innovantes très exigeantes à cet égard, comme les “FabLabs», les «MakerSpaces» ou les « micro-fabrique » axés sur la réparation, la réutilisation, l’innovation et le Do It Yourself.
  • -Approfondissement des outils économiques (intercommunales par ex.) et des structures d’accompagnement des (nouveaux) entrepreneurs (guichet d’entreprise, UCM) pour soutenir les acteurs économiques locaux notamment pour faire face aux évolutions sociologiques, juridiques.
6. développement du tourisme de proximité
7. Soutien au secteur de la culture et l’art.
Rapprocher les producteurs-trices et les consommateurs-trices pour proposer des alternatives de consommation et de production locales (quand c’est possible, équitables, durables, saines, biologiques).
1. Soutien aux producteurs et artisans locaux, en mettant sur pied un marché couvert permanent
2. Soutien à la mise en place d’une monnaie locale ou complémentaire.
3. Soutien à des initiatives, telles les repair-cafés, gratiferia, trocantes, ressourceries, SEL (échanges de services et de savoir-faire), etc.
4. Création d’un portail d’informations afin de sensibiliser et d’informer les citoyens sur les projets innovants dans leur territoire qu’ils soient
entrepreneuriaux ou associatifs.
Renforcer la visibilité des commerces existants
Utiliser la communication communale pour servir l’économie locale.

Nous utiliserons le bulletin “La Louvière à la Une” et le site web de la commune pour promouvoir l’économie locale et innovante.

Share This